Se connecter
2018
News
Ultra Trail du Vercors raconté par un mulot

Ultra Trail du Vercors raconté par un mulot

il y a 1 an

Toute l'association

Un 85km D+4930 raconté par Sébastien

Ultra Trail du Vercors raconté par un mulot

Quelle belle balade ! Samedi, c’était UTV, 85km et 4900md+ dans le Vercors dans un secteur que je ne connais pas encore. Cette course a très bonne réputation et le parcours change tous les ans. La météo s’annonce très belle, yapluka !

Je prends le parti de venir directement samedi matin donc départ de la maison à 2h20 (houla ça pique) arrivée sur place 1h20 plus tard, la remise des dossards ouvre à 4h pour un départ à 5h, un ptit déj est à dispo dans la salle. Tout est centralisé au même endroit ce qui est très pratique, remise des dossards, ptit déj, toilettes, kiné, douche, repas d’après course et le départ est à 200m, parfait. Un sac d’allègement est disponible il sera accessible à Lans en Vercors (mi-course), je ne m’en sers pas.

5h c’est parti avec Franck en fin de prépa diagonale, départ roulant le temps de sortir de Méaudre quelques coup de cul qui permettront à Franck de me déposer je le reverrai à l’arrivée. J’atteins Autrans pour le 1er ravitaillement en liquide que je saute pour attaquer la première petite difficulté un long escalier bordé de flambeaux au son de la cornemuse, c’est superbe.

La suite se passe en sous-bois avec quelques points de vue sympas notamment le lever de soleil sur les épicéas qui donne une ambiance été d’indien. Le terrain est très glissant à cause de la rosée sur les pierres et les racines, il faut être très prudent pour ne pas se prendre une gamelle, les coureurs commencent à bien s’étaler (nous sommes 300 au départ) ce qui permet de profiter du parcours tranquillement.

Première vraie difficulté la montée au pas de Bellecombe (500md+) encore en forêt avec des passages à gros %, une grosse descente derrière vers Engins (800md-) pour entamer les quadris puis remonter sur Saint Nizier pour le 1er ravito solide/liquide. Je croise Caro qui fait l’assistance de Franck, il a déjà un bon 1/4h d’avance, je refais le plein et c’est reparti.

Après le ravito, nous remontons un tremplin de saut à ski, encore un bel escalier !

La difficulté suivante concerne la montée à Moucherotte (850md+) avec des passages Belledoniens, le soleil commence à bien chauffer, j’avance pas vite dans la caillasse. Nous rejoignons un chemin plus praticable pour rejoindre le sommet, quelle vue ! Grenoble à nos pieds, Belledone en face, superbe !

Nous parcourons une petite crête avant de plonger sur Lans en Vercors, il faut toujours être attentif dans la descente glissante avec beaucoup de racines ce qui me permet de prendre une première gamelle. Arrivée à Lans je rejoins Nathalie (Free Wheelin Nat) avec qui nous allons nous croiser à plusieurs reprises. Je prends le temps de bien manger, boire une soupe car la suite s’annonce très costaud avec la montée au col des 2 sœurs par le vallon d’Aspres pour rejoindre Corrençon.

Nous quittons Lans par la route ce qui permet de faire quelques kms pas cher (ça avance sans manger trop d’énergie). Au bout de 2km les choses sérieuses commencent. Première étape, rejoindre Roybon. Le début de la montée est vraiment pentu, j’ai les cuisses dures après la descente sur Lans et la pause ravito, je monte tranquille en faisant des petites pauses de temps en temps. Ensuite, nous passons sur un chemin en balcon (sentier Gobert) superbe avec de très belles vues sur le Vercors. Arrivé à la cabane de Roybon, contrôle du matériel et surtout de la quantité d’eau. En effet, c’est le dernier point d’eau avant Corrençon, nous partons pour 3h/3h30 en plein soleil.

En sortie de Roybon, nous attaquons direct la longue montée vers le vallon d’Aspres, un chemin toujours en balcon mais qui ne laisse plus de répit, la fatigue me tombe dessus (levé à 2h). Je décide de me poser 5 miutes à l’ombre pour bien manger, boire et fermer les yeux. Je repars pour attaquer le Vallon, l’ascension dans les Lapiaz et les rochers est dure, on est tous en mode « walking dead », le passage de plusieurs bouquetins nous permet quelques pauses mais vivement que ça s’arrête !!!

Enfin la bascule arrive au col des deux sœurs et nous descendons sur Corrençon en passant par le lac de la Moucherolle, la descente se fait par des grands chemins glissants à cause des pierriers. Quelques centaines de mètres avant le ravito, on doit même descendre avec une corde, ça devient technique !

Enfin le ravitaillement ! Je n’ai qu’ 1h40 d’avance sur la barrière horaire mais j’ai vraiment besoin de faire une pause, je me fait un combo coca, TUC, saucisson, fraise tagada et je vais m’allonger dans l’herbe au soleil. Je suis rejoint par Julien (le Bouk) qui essaye de driver son équipière du relais et Cyss. On est bien là, mais je n’ai plus qu’1h15 d’avance, il faut que je reparte.

Direction Villard de Lans dans 10km, dernier ravito avant l’arrivée. Ce tronçon est plutôt roulant, 3 petites montées, la pause m’a fait beaucoup de bien, j’ai retrouvé mes jambes, du coup je commence à remonter du monde. J’arrive à Villars où beaucoup de concurrents sont KO, estomac en vrac, mal partout, moi ça va !

Je repars pour la dernière petite difficulté, la montée de Meillarot (400md+),c’est facile, c’est tout droit ! Les jambes répondent bien et je continue à doubler du monde c’est motivant. La nuit tombe, je m’arrête pour mettre la frontale et je repars avec un gars qui va au même rythme que moi. Du coup, on se tire un peu la bourre (à 7/8’ au km) ce qui permet de faire passer le temps. On commence à entendre les speakers à l’arrivée mais comme souvent, on fait encore un détour avant de descendre sur Méaudre. A vouloir jouer, je me remets une belle boîte dans la descente, mais ça va plus de peur que de mal !

On termine à un bon rythme en longeant des pâtures avec Méaudre sur notre droite. Je reviens sur Nathalie, mais vu que je suis toujours avec l’autre gars, je ne l’attends pas pour finir (quel malotru !).

Je passe la ligne en 16h15 en 131ème position, plutôt content vu l’entraînement chaotique du mois d’août. Il fallait que j’en garde un peu sous le pied pour le Trail des Aiguilles Rouges dans 3 semaines, on verra si c’est suffisant.

En conclusion, un trail magnifique et exigeant, organisé par des coureurs pour des coureurs et ça se sent. Tout est bien pensé, la zone départ/arrivée, les ravitos (les boissons sont fraîches !), le tracé splendide et vu que le tracé change tous les ans, il va falloir y retourner !


Photos associées

Ultra Vercors 2018

08/09/2018


Voir toutes les news

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.

Piste à venir

19
nov.
2019-11-19T18:30:00+0100
2019-11-19T19:30:00+0100

PPG

La Foulée Muroise, Complexe Sportif Frison Roche - Route de Meyzieu, 69720 Saint-Bonnet-de-Mure

de 18h30 à 19h30

20
nov.
2019-11-20T17:30:00+0100
2019-11-20T20:30:00+0100

Piste mercredi

La Foulée Muroise, Complexe Sportif Frison Roche - Route de Meyzieu, 69720 Saint-Bonnet-de-Mure

de 17h30 à 20h30

21
nov.
2019-11-21T19:00:00+0100
2019-11-21T20:30:00+0100

Piste jeudi

La Foulée Muroise, Complexe Sportif Frison Roche - Route de Meyzieu, 69720 Saint-Bonnet-de-Mure

de 19h à 20h30

26
nov.
2019-11-26T18:30:00+0100
2019-11-26T19:30:00+0100

PPG

La Foulée Muroise, Complexe Sportif Frison Roche - Route de Meyzieu, 69720 Saint-Bonnet-de-Mure

de 18h30 à 19h30

27
nov.
2019-11-27T17:30:00+0100
2019-11-27T20:30:00+0100

Piste mercredi

La Foulée Muroise, Complexe Sportif Frison Roche - Route de Meyzieu, 69720 Saint-Bonnet-de-Mure

de 17h30 à 20h30

28
nov.
2019-11-28T19:00:00+0100
2019-11-28T20:30:00+0100

Piste jeudi

La Foulée Muroise, Complexe Sportif Frison Roche - Route de Meyzieu, 69720 Saint-Bonnet-de-Mure

de 19h à 20h30

Evénements

22
nov.
2019-11-22T20:00:00+0100
2019-11-22T22:30:00+0100

Assemblée Générale

La Foulée Muroise, Complexe Sportif Frison Roche - Route de Meyzieu, 69720 Saint-Bonnet-de-Mure

de 20h à 22h30

Des suggestions ?

Utilisez le formulaire de contact pour toute suggestion.
Si vous êtes déjà membre, écrivez directement à notre équipe.